Le projet « Impunité »

Cette ressource est la poursuite et l’extension d’un projet conjoint de la Fédération internationale des journalistes, l’Union des journalistes de Russie, le Fonds de la protection de la glasnost et le Centre pour le journalisme en situations extrêmes, « Contre l’impunité ».

La base de données développée au cours de la première étape du projet donne une idée de l’ampleur des violences contre les médias en Russie. Aujourd’hui la base de données sur les journalistes morts en Russie contient 311 noms. La nouvelle base de données replace le sort des journalistes morts et disparus dans un contexte plus large où sont pris en compte les attaques, les menaces et d’autre sorte de pression et d’abus auxquels ils/elles font face. La base de données « Conflits dans les médias » contient actuellement plus de 2930 entrées.

Русский             Español              Anglais              عرب

La base de données avec d’autres pages de ce site (des articles, revue de l’année précédente, section sur la législation) aidera les utilisateurs à obtenir une image réelle de la situation des journalistes et des médias depuis les dix dernières années à travers ce pays énorme.

Les données présentées ici sont un résultat de la surveillance par le Fonds de la protection de la glasnost des violations des droits des médias en Russie. L’information est obtenue dans un spectre large des médias imprimés et électroniques. Il aurait été impossible d’avoir une image complète et surtout d’apprendre le développement futur des différents incidents sans l’aide et la participation de nos correspondants dans les régions de la Fédération de Russie.

Evidemment, la base n’inclut pas tous les incidents. Néanmoins les données présentées permettent de faire une analyse et de suivre les tendances. Parmi les principaux buts de cette ressource se trouvent la lutte contre l’impunité des crimes contre les journalistes et de la violation de leurs droits et des droits des médias. C’est pour cela que des conflits qui ont un certain développement sont suivis. Cela aide à contrôler les activités des organismes chargés de l’application de la loi d’une manière plus efficace.

Les responsables de ce site et de la base de données sont Boris Timochenko (Fonds de la protection de la glasnost, Moscou) et John Crowfoot (Fédération internationale des journalistes, Londres).

Le premier sponsor du projet était l’Open Society Foundations (Londres). Nous exprimons notre gratitude à ce dernier pour le soutien. Nous sommes également reconnaissants à la représentante de l’OSCE chargée de la liberté des médias, Madame D. Miyatovitch, qui a soutenu l’introduction à la base de données des informations pour les années précédentes (sur tous les incidents depuis 2004 et sur tous les cas de mort des journalistes depuis 1999).

Contactes

John Crowfoot, analyste FIJ (Londres) – [crowfoot@uwclub.net]
Boris Timoshenko, Fonds glasnost (Moscou) – [boris@gdf.ru]

Comments are closed.